Les caractéristiques des fibres d’un fil jouent un rôle important dans les propriétés esthétiques et fonctionnelles du fil. En modifiant ces fibres, on peut améliorer les propriétés du fil. Au cours du développement et du post-développement du fil, on effectue des essais de traction pour évaluer les propriétés mécaniques des différents matériaux, afin de déterminer comment leurs propriétés varient. On effectue aussi ces essais de traction au cours de la fabrication comme mesure de contrôle qualité pour vérifier que le matériau est conforme aux spécifications et pour éviter les gaspillages excessifs.

Quand on travaille avec des textiles très fins, il est souvent difficile de déterminer la configuration d’essai la plus appropriée. Il est important de sélectionner des mâchoires de serrage permettant de mettre en place et d’enlever facilement les éprouvettes. Il est parfois plus facile d’installer les éprouvettes en créant des languettes avec du ruban adhésif. C’est le cas en particulier avec les éprouvettes très petites, impossibles à voir à l’oeil nu. Si l’on utilise le bon dispositif de serrage, l’échantillon ne devrait ni glisser ni se détériorer. 
 
Les fibres individuelles sont habituellement très délicates et se cassent à des charges très faibles. Il est nécessaire d’utiliser un capteur de force approprié qui permettra au système d’essai d’obtenir une précision maximale. Dans une étude que nous avons menée dans notre laboratoire, un échantillon particulier de fibres s’est cassé à une valeur moyenne de 0,3 N. Nous recommandons d’utiliser un capteur de force de 5 N car les essais ont été effectués sur un système d’essai série 5900. Avec un système d’essai série 5900, la précision est de +/- 0,5 % de la mesure, jusqu’à 1/250e de la pleine capacité du capteur de force. Pour certaines fibres, un capteur de force de plus grande capacité peut être nécessaire.
 
Différentes mâchoires conviennent aux fibres individuelles. Avec des éprouvettes suffisamment longues, nous recommandons les mâchoires pour corde et fil, qui utilisent un cabestan servant à diminuer les risques de rupture prématurée de l’éprouvette. Ces dispositifs contribuent également à maintenir un excellent alignement de l’éprouvette. Dans l’étude mentionnée ci-dessus, les fibres étaient trop courtes pour les mâchoires pour fil et corde, aussi nous avons utilisé nos mâchoires pneumatiques à action latérale de capacité 5 kN. Il est important que les mâchoires utilisées ne pèsent pas plus de la moitié de la capacité du capteur de force. Les mâchoires qui pèsent plus de la moitié de la capacité réduisent la plage de charge de travail du capteur de force.
Avant de commencer tout essai, nous vous recommandons de lire la norme ASTM D3822 dans son intégralité pour comprendre l’ensemble des exigences. Cette méthode s’applique aux fibres et filaments continus et discontinus extraits des fils ou de la filasse.
 
Lire la suite ...