La norme d’essai ASTM D5587 utilise la méthode trapézoïdale pour déterminer la résistance à la déchirure des tissus non tissés. Cette méthode d’essai donne des informations fiables sur la capacité d’un tissu à résister à une déchirure en cas de contact continu avec un objet tel qu'un clou ou un boulon.

Les échantillons sont découpés en forme de trapézoïde isocèle et une petite entaille est effectuée sur un des côtés du trapézoïde. L’éprouvette est serrée dans les mordaches de manière à ce que la déchirure puisse se propager lorsque les mâchoires se déplacent. Les données relatives à la force et à l’allongement sont enregistrées pour permettre ensuite le calcul de la résistance à la déchirure du trapézoïde. La résistance à la déchirure peut être calculée à partir d'une seule force de crête ou de la moyenne des cinq crêtes les plus importantes. Pour cet essai, un taux d'échantillonnage d'au moins 500 Hz est recommandé.

La méthode trapézoïdale requiert des mordaches d’au moins 2 pouces x 3 pouces. Les mâchoires utilisées doivent être des mâchoires pneumatiques à action latérale afin d’empêcher tout glissement. Nous recommandons d’utiliser les mâchoires pneumatiques sur une machine universelle de traction à une ou deux colonnes. Le logiciel Bluehill® 2 est fortement recommandé pour ces essais. Il permet un contrôle approprié de l'essai, transmet précisément la résistance à la déchirure et permet de créer un rapport d'essai.

Avant de procéder aux essais, nous recommandons une lecture complète de la norme ASTM D5587 pour comprendre la totalité de ses exigences.

Read More...